Theodore Paul Gabriel!

2012-10-30-09h40-49.png

Il y a tout juste cinquante ans, un John Lennon plein de sève juvénile écrivait “Please Please Me”, une chanson qu’il laissait cosigner par son partenaire Paul, et qui sera le premier n°1 des Beatles. Tellement moins centrées sur leur plaisir personnel, Theodore Paul et Gabriel nomment leur premier album "Please her Please him", ce qui, on en conviendra, est déjà le signe d’un altruisme de bon aloi.

 Quand le trio féminin / parisien au nom en pied de nez a signé son acte de naissance, à la rentrée 2011, la surprise était totale : trois lianes androgynes à la féminité subtile revisitaient avec grâce et candeur l’esprit folk rock de la fin sixties, comme si elles avaient caressé leurs guitares dans la maison de Mama Cass à Laurel Canyon, là où Crosby Stills & Nash chantèrent pour la première fois ensemble et en harmonie, devant une Joni Mitchell boudeuse et une théorie de hipsters en train de vérifier que la contre culture était bien inventée pour eux.

Les Beatles aussi passèrent quelques soirées chez Mama Cass, on y revient toujours, d’abord parce qu’ils sont une influence revendiquée de la chanteuse Clémence Gabriel, et que le piano lennonien qui porte la chanson “I’m Gone” et sa progression en strates en fait une excellente chanson “I’m Gone” et sa progression en strates en fait une excellente chanson oubliée du Double Blanc !

Theodore Paul & Gabriel ont donc surpris leur monde, avec une esthétique et un son dont on ignorait le rock français encore capable. Avec leur petit EP sans faille, et une détermination de suffragettes. 

ON adore ! 

A & A

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

☆ NOUVEAU SITE Les Ptites Z'allumettes EN LIGNE!☆
Hop hop hop retrouvez-nous dès à présent sur notre site officiel !


http://www.lesptiteszallumettes.com/

×